Caribbean Dependency Theory and the Case of Jamaican Development / La théorie de la dépendance dans les Caraïbes et le cas du développement en Jamaïque

Vennesa Weedmark

Abstract


Abstract: At the 50th year of Jamaican Independence, it is necessary to review the history of the state and question whether it and other Caribbean nations have truly achieved freedom since the time of colonization. Through an economic and socio-political analysis of the Caribbean Dependency Theory, it becomes obvious that the ‘freedom’ of the Jamaican people, and of the Caribbean region in general, has been a myth propagated by the dominant metropole states to sustain the economic domination put in place under the colonial powers. This domination has come to define and determine the future of the Caribbean hinterland states, which have found their economic systems trapped in a cycle of debt, accompanied by a decline in standards of living, Gross Domestic Product and savings.

 

Résumé: Alors qu’on fête le cinquantième de l’indépendance jamaïcaine, nous nous devons de revoir l’histoire de cet État et de nous demander si la Jamaïque et les autres nations des Caraïbes ont réellement réalisé leur indépendance depuis la colonisation.Une analyse économique et socio-politique telle qu’offerte par la théorie de la dépendance dans les Caraïbes nous permettra de démontrer comment cette ‘liberté’ du peuple jamaïcain et de région des Caraïbes en général constitue un mythe utilisé par les États métropolitains dominants afin de maintenir les rapports de force économiques mis en place par les pouvoirs coloniaux. Cette forme de domination définit et détermine l’avenir des pays moins nantis des Caraïbes pour qui le système économique les emprisonne dans un cycle vicieux d’endettement et de déclin progressif des conditions de vie, du produit domestique brut et de l’épargne.


Full Text:

PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.